5 mai 2020

Qu’est ce que le conscient et l’inconscient ?

Que sont les parts conscientes et inconscient qui coexiste à l’intérieur de nous ?
Comment cohabitent elles et quelles sont leur façons d’interagir ?

La différence entre le cerveau gauche et le cerveau droit

L’existence du conscient et de l’inconscient repose sur la construction de notre cerveau.

Si l’on sépare et distingue l’hémisphère gauche de l’hémisphère droit nous savons que chacun à ses spécificités et ses modes de fonctionnement propres. Ces deux hémisphères nous permettent d’appréhender le réel.

Le cerveau gauche et celui de la rationalité. Il s’occupe de tout ce qui est logique, analytique.
Il est précis et et s’apparente davantage au langage. Il se focalise sur le fait de trouver une signification « exacte ». Il simplifie les tâches du quotidien.
Par exemple lorsque vous prenez un train le cerveau gauche vous permet de savoir que l’heure à laquelle le train partira est « 11h15 » et évitera donc que vous ratiez son départ.
C’est ce qu’on appelle la partie consciente qui constitue 20% de nos actions, souhaits et réalisation de vie.

Le cerveau droit lui, est basé sur les expériences sensorielles, les images et les symboles.
Il est global et analogique contrairement au cerveau gauche. Le cerveau droit permet d’envisager plusieurs significations car il utilise l’imagination.
Ce qui est logique pour le cerveau gauche est une fourberie pour le droit. C’est l’inconscient. Il gère 80% de nos comportements, habitudes et réactions. Il s’occupe également de traiter une moyenne de 40 000 pensées par jour chez chacun d’entre nous.

Le cerveau gauche est le mental qui cherche à tout contrôler et tout comprendre alors que le cerveau droit laisse place à la rêverie, aux émotions, aux automatismes et à l’inconnu.

Notre inconscient est davantage connecté à notre corps, à nos sens primaires.
Nous sommes programmés pour sentir l’environnement comme les animaux de façon instinctive, seulement les besoins de nos sociétés modernes tendent à nous pousser à être logiques, rationnels.

Comment cohabitent le conscient et l’inconscient ?

Lorsque nous dormons le conscient s’endort également. Il laisse place à l’inconscient et ses images extraordinaires, ses messages incongrus et ses rêves alambiqués.
Une fois réveillé le conscient reprend les rennes et analyse les données des rêves avec des paramètres tels que le temps, les lieux, les actions.

Saviez-vous que le rire est une réaction provoquée par un accident du cerveau? On sait que lorsqu’une information bizarre et trop paradoxale est reçue, si le cerveau gauche (celui de la logique et du raisonnement) ne sait comment la traiter il se met en veille et la transmet au cerveau droit (intuitif, poète, artiste). Celui ci ne sait alors pas quoi faire de ce cadeau empoissonné. Il envoie donc un flash électrique qui neutralise le cerveau gauche et lui laisse trouver une explication artistique personnelle. Le corps sécrète alors des endorphine (hormones du bonheur) qui entraine un relâchement général du corps.

Pour beaucoup de personne il est difficile de maintenir le cap et de constamment anesthésier cette partie inconsciente qui nous permet de rêver, d’écouter notre corps et ses messages. Nous enfouissons pour la plupart d’entre nous les émotions que nous vivons par souci d’adaptation afin de se fondre dans la réalité du monde.

Cependant cela implique des travers que nous instaurons en consommant des substances enivrantes ou en ayant des comportements inadaptés qu’au premier abord nous pourrions considérer comme tout à fait légitime et normal, peut être pour le restant de nos vies parfois. Ces personnes ne découvriront peut être jamais que leur façon de faire ou d’agir n’est pas appropriée car leur conscient leur donne le message que tout est exactement comme il doit être.

L’intérêt de l’hypnose dans le travail avec le conscient et l’inconscient

Milton Erickson disait  « Ton conscient est très intelligent, mais, à côté de ton inconscient, il est stupide »
En effet, on sait aujourd’hui que la majorité de notre vie est dirigée par un inconscient que l’on ne connait pas ou peu.
Une partie de nous même que nous ne laissons pas s’exprimer.
L’hypnose est une méthode douce et efficace qui fait ses preuves afin de réconcilier, faire le pont entre ce qui est conscient et ce qui ne l’est pas.
D’ailleurs ne vous arrive-t-il pas de vous dire « j’aimerai résoudre ce problème » et d’en avoir réellement envie. Seulement le conscient ne vous permet pas d’accéder au siège de vos émotions, des traumatismes enfouis et inhibés.

Par exemple, vous savez que fumer est mauvais pour votre santé. Vous avez peut être déjà essayé d’arrêter mais vous n’y parvenez pas. La raison est que quelque chose réside dans votre inconscient, a besoin d’être pris en compte pour pouvoir vous libérer.

L’intérêt du travail avec l’hypnose est de faire remonter ces paramètres et de les laisser s’exprimer. Cela aide notre psyché à digérer les évènements, pensées qui nous parasite pour aller vers un état d’être équilibré et sain. Il ne tient qu’à nous d’aller explorer ces contrées intérieures qui ne demandent qu’à être mises en lumière pour révéler notre potentiel et exploiter notre pouvoir intérieur pour un avenir meilleur

Blog